Question de pilosité

C’est lors d’une conversation hautement philosophique et intellectuelle avec le sage @Gokutrix que cette question plus qu’existentielle m’est venue à l’esprit : Et pis d’abord, pourquoi est ce que les poils des jambes, des bras, et du pubis ils ne poussent pas autant que les cheveux ? En plus, en anglais, poil ça se dit « hair » et ça veut aussi dire cheveux, et même que ça marche aussi avec l’allemand, alors c’est complètement injuste. Et puis cheveu, dans le dictionnaire, la définition c’est poil qui pousse sur la tête. Du coup, j’m’en fous, j’ai raison et j’veux savoir pourquoi.

Vous remarquerez, avant de lire la réponse à cette question, que je n’ai pas parlé des poils du nez ou des oreilles. Pourquoi ?  Ben parce que le corps humain c’est quand même pas mal foutu hein, du coup, si les poils du nez ou des oreilles étaient aussi longs que les cheveux, ben on ne sentirait et n’entendrait plus rien. Du coup, ça servirait plus à rien d’avoir un nez et des oreilles (ou des nez et une oreille, pour les moins chanceux), du coup, il n’y en aurait plus dans le corps, ou alors a l’état de vestige, comme le coccyx avec la queue (bande de pervers, on parle de celle de derrière, pas de celle qui vous sert de cerveau !). Ben ouais, si ça sert pas, y a pas de raison que ça reste. Du coup, say normal que les poils du nez et des oreilles poussent moins. CQFD.

Et là je remercie grandement @gokutrix, que j’avais chargé de trouver une image pour illustrer cette question stupide et qui me fout toute ma théorie en l’air, mais bon, osef, c’est une exception ce mec tout poilu des oreilles, et pis say même pas beau d’abord. Il ne peut même pas faire de couettes en plus !

Mais bon, ma super théorie elle ne tient pas trop debout en équilibre sur une jambe quand il s’agit des poils d’ailleurs sur le corps. Parce que bon, sur le pubis, okay, il peut y avoir une certaine utilité au fait qu’ils ne poussent pas trop (genre réussir a trouver les prises pour le plug and play, say mieux pour les requètes SQL), mais pour les jambes ou les bras, ça change quedal non ? Ben ouais, on ne va pas arrêter de marcher parce qu’on croule sous le poids de nos poils de jambes hein, au contraire, on serait d’autant plus musclé.

Alors en fait, vos poils en général, et là ça inclus les cheveux, ils poussent selon un cycle et après ils tombent. Le cycle des cheveux est plus long que celui des autres poils, ça explique pourquoi ils sont légèrement plus longs si on n’y touche pas. Pour comprendre pourquoi ce cycle est plus long, on va dire que les poils, à la base, c’est un peu fait pour tenir chaud quand on n’a pas les moyens de porter (ou pas encore inventé) la dernière collection Giorgio Armani. En gros, la tête, c’est quand même un peu plus à découvert que le reste, et on ne porte pas de bonnets en permanence (en plus c’est interdit dans pas mal d’endroits). Du coup, on a des cheveux pour éviter d’attraper un rhume de cerveau. Ceux qui me croient pas, ils ont qu’à poser la question à @Psyko_Phoenix, ils verront bien si ça existe pas !

Et voilà, maintenant vous savez pourquoi l’espèce humaine n’est pas à l’image de cousin Machin ! Seeya bande de gros ignares !

 









Le costumier de Startrek, il a réussi à retrouver du boulot après ?

Et voilà encore un article pour la rubrique “Wikilike”, je vous avais prévenu hein, je suis une grande curieuse et je déteste ne pas avoir de réponse à mes questions.

 

La question du jour est donc : Le costumier de Startrek, il a réussi à retrouver du boulot après ?

En effet, comme vous le savez peut-être si vous me suivez sur twitter, en ce moment, avec un ami, on est en plein visionnage de l’intégrale de Startrek. Nous n’en sommes qu’au début, mais sil y a bien quelque chose de mythique dans Startrek, qu’on remarque dès le début, ce sont les costumes !

Pour rappel, les costumes, dans leurs bons moments ça peut donner ça :

Ceci dit, niveau ridicule, il y a aussi du niveau, parce que ça pouvait donner ça aussi :

 

Nul doute que les costumes de femmes sont en général magistraux et mettent parfaitement en valeur les formes de ces demoiselles. Ceci dit, et la seconde photo nous le prouve, parfois, le costumier, il en avait quand même un peu trop pris. Il faut bien reconnaître qu’il y avait du génie dans certains costumes, ce qui a du donner un bon gros coup de pouce à sa carrière, ma question était de savoir si ça ne l’a pas un peu désservi les costumes moins réussis. J’entend les puristes hurler d’ici (ouais j’ai de super-oreilles, et ils hurlent fort), je suis complètement consciente du fait que les costumes devaient quand même être des chef-d’oeuvres si on se base sur les critères et la mode de ces années là, ceci dit, le grand méchant, il a quand même plus l’air gay que vraiment méchant, du coup, on perd en crédibilité !

 

Bon, stop le piapia, c’est l’heure de répondre à ma question maintenant. Le costumier en question s’appellait William Ware Theiss, mais comme on est intime maintenant, je préfère l’appeller Bill Theiss. Il est décédé en 1992 à l’age de 62 ans.

 

Il a notamment officié dans :

  • Spartacus (1960, de Stanley Kubrick)
  • Harold and Maud (1971, de Hal Ashby)
  • Bound for glory (1976, de Hal Ashby)
  • Pete’s dragon (1977, de chez Walt Disney)
  • Who’ll stop the rain (1978)
  • Butch and Sundance: The Early Days (1979, de Richard Lester)
  • The Man With One Red Shoe (1985, de Stan Dragoti)
  • Heart Like a Wheel (1974, le 5e album solo de Linda Ronstadt)
  • Startrek, the next generation

 

Comme quoi, à priori, Billou (ouais je vous l’ai dis c’est mon pote maintenant) il s’en est quand même bien sorti ! Faut reconnaître, que quand on voit son talent pour habiller les nanas, c’est quand même un bon gros point positif, j’en ai encore les yeux qui saignent !

 

Il a d’ailleurs été nominé trois fois pour les “Academy Award for Costume Design” (je ne connais pas mais ça doit quand même être trop la classe quand on est costumier). Il a même une théorie dans le monde des costumiers qui porte son nom : The « Theiss Titillation Theory », qui, si j’ai bien compris, consiste à dire que le potentiel sexy d’un costume est directement proportionnel à son apparence presque accidentelle” (en anglais dans le texte, pour ceux qui sont plus doués que moi : « the degree to which a costume is considered sexy is directly proportional to how accident-prone it appears to be »). Je vais pas vous en raconter plus, car pour être honnête, je suis pas complètement certaine d’avoir tout entravé, je vous laisserai en dire plus dans les commentaires puisque vous êtes si malins !

 

 

Allez, je vous laisse tranquilles, à bientôt pour de nouvelles aventures ! Seeya !









Que se passe t’il si une femme prend du viagra ?

Avant de commencer mon article, je tenais à vous présenter un peu cette rubrique qui était jusqu’ici, encore vierge. Le principe est très simple : étant très curieuse, je me pose souvent pas mal de questions auxquelles je déteste ne pas avoir de réponse. Vous trouverez donc ici les questions que j’ai décidé de vous faire partager, elles sont souvent un peu stupides, ou farfelues, mais dites vous qu’au moins, vous vous coucherez moins bêtes ! Voilà, passons maintenant au vif du sujet, et remercions grandement @ZeBouli et @overmaster_ysu pour l’inspiration !

 

 

Un peu d’anatomie

Chez l’homme comme chez la femme, en présence d’une excitation sexuelle, se libère dans la circulation sanguine un composé chimique appelé GMPc. Cette libération a pour conséquence une vasodilatation c’est-à-dire une dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui permet un afflux de sang plus grand au niveau pelvien par relachement des muscles qui entourent les vaisseaux sanguins génitaux.

 

Chez l’homme, cela se traduit par un afflux de sang au niveau des corps carverneux de la verge, provoquant donc une érection.

 

Chez la femme, cela se traduit par :

  • Un afflux de sang au niveau des corps caverneux (le clitoris messieurs, d’ailleurs un petit schéma pour vous, je suis certaine que vous ne soupçonnez pas sa réelle apparence).
  • Une attraction vers l’extérieur et un gonflement des grandes lèvres.
  • Une modification de la coloration des petites et grandes lèvres qui deviennent plus rouges.
  • Une lubrification vaginale (pour info, c’est du à une transsudation du plasma sanguin au travers de la paroi vaginale, sympa non ?)

 

Le viagra en quelques mots

Le GMPc dont je vous ai parlé tout au début, est détruit assez rapidement au fur et à mesure de sa synthèse, ce qui limite ses effets sur les muscles périvasculaires.

L’action du viagra est très simple, elle consiste en fait à inhiber la destruction de ce composé, prolongeant et intensifiant donc la vasodilatation.

 

Des effets similaires chez l’homme et la femme ?

Il semblerait donc que le viagra est un effet similaire chez l’homme et chez la femme c’est à dire provoquer l’apparition des signes d’excitations sexuelle (érection clitoridienne, gonflement et rougissement des lèvres, et lubrification vaginale). Il semblerait également qu’il puisse permettre de traiter les problèmes d’excitation sexuelle féminine. Des études ont même été menées aux Etats-Unis dans ce sens, mais pour le moment il ne semble pas envisagé de l’utiliser chez la femme.

Et comme promis, un schéma de l’anatomie du clitoris :

 

 

 

 









Copyright © 2017 La vie d'une geekette - Blog propulsé par WordPress
Merci à Pascalou, mon frère chéri, et Luc pour l'hébergement !

Geekette et féminine. Comme tous les geeks, j'aime mes PC. Comme toutes les femmes, j'aime les sacs à main, les chaussures, faire le ménage, etc. Ce blog est là pour assouvir un besoin égoiste primaire qui consiste à raconter ma vie et à vous faire partager les trucs dont vous vous foutez certainement mais qui me plaisent (ou pas). J'espère au moins vous faire sourire un peu. Vous pouvez également me retrouver sur "Ouatseup", un webzine communautaire où j'officie également.


S'abonner au flux RSSRetrouvez LVDG sur twitterRetrouvez keninette sur twitter
Retrouvez la page facebook de LVDGContactez moiPosez moi des questions sur formspring



Retrouvez-moi sur Ouatseup

Ze big boum