Retours d’IRL : le Barbufest et le concert de l’Apéro du Captain !

Hello world !

Et oui bande de gros mollusques décérébrés, cet été, il y avait deux IRL (=des trucs dans la vraie vie) autour du podcast à ne pas rater : le Barbufest, organisé par Babozor et le super méga génial concert de l’Apéro du Captain (oui, je suis complètement partiale et je vous emmerde). Je vous le dit de suite, si vous les avez ratées les deux, vous êtes des gros blaireaux. Sinon, je vous pardonne, un peu.

1. Le Barbufest :

Oui, on commence par lui parce que je ne suis qu’une grosse feignasse qui n’a toujours pas fait de post dessus alors qu’il se déroulait le week end du 21 juin ! Mais, le Barbufest c’est quoi ?

C’est le rendez-vous des barbus, qui aiment le barbecue, la bière, les gens, et bidouiller tout ce qui leur passe par la main  (le do it yourself pour les plus anglophones d’entre vous). La première édition était organisée le week-end du 21 juin 2013, par le poilu Babozor, et mon crapal et moi avons eu la chance de beta-tester le concept.

Après 5h de voiture avec des gens qu’on ne connaissait même pas deux minutes avant de partir (et on vous a bien kiffé mes chers empereurs romains), arrivée à Champagne, commune de Néon-sur-Creuse, trou du cul du monde ou presque. Ça tombe bien, on avait l’intention de faire du bruit. Tout était prévu, la bouffe était chaude, la bière était fraîche et les lits étaient prêts (on a même eu le droit à notre petit confort, oui môssieur), du coup, on a attendu le lendemain pour planter la tente !

En tout dans le week end je pense qu’un peu plus de 25/30 personnes sont passées, certaines venant d’assez loin en plus (Toulouse, Limoge, Nantes, Lyon)… et ce fut bon. Déjà, c’était plutôt cool de se dire que pas mal de barbus n’avaient pas hésité à faire des kilomètres pour soutenir le projet et discuter poils de barbe, et puis surtout, les Nantais nous ont ramené pleiiiiiiin de bonnes crêpes (d’ailleurs, je donne mon adresse en DM si on m’en renvoit des aussi bonnes). Histoire de s’occuper entre deux bières (ou même pendant tiens), et comme on avait presque tous ramené des jeux (voire des consoles pour certains), on a joué, Babozor a pris sa raclée à Mario Kart (big up Youk !), on a Burger Quizzé, on s’est tapé dessus pour attraper la carte avec le fauteuil rouge (c’était toujours le fauteuil rouge, ou alors la souris grise, ou la bouteille verte, bande de tricheurs), etc…

Comme c’était l’été et qu’il faisait chaud, Babo et Jason (pas le tueur, enfin je ne crois pas) avaient prévu un « écran géant » pour se péter la gueule (dedans les jeux vidéos, sinon, il n’y aurait pas eu besoin de l’écran). On a eu aussi le droit à la visite de la grotte, à tripotter tous les outils qu’on trouvait (j’ai même appris à souder à l’arc mes amis !) et même la batterie !

Enfin voilà, pas grand chose à dire de plus, je pourrais vous résumer le week-end en une petite équation :

Barbus + barbecue dans une forge + des tonnes de bouffes et de bières + des jeux = belles rencontres + rigololage + prise de poids d’environ une tonne

Sérieusement, on a vraiment passé un super week end, on a rencontré des gens trop cools et on a hâte de revenir pour la prochaine édition ! Si vous voulez l’avis du Babozor himself sur son festoche, vous pouvez aller faire un tour  sur lagrottedubarbu.com.

barbufest4

 

barbufest10

 

2. Le concert de l’Apero du Captain.

Pour les gros incultes qui ne connaîtraient pas encore l’Apéro du captain, je ne peux plus rien faire pour vous en fait, mis à part vous botter le cul et vous obliger à aller .

Pour cette deuxième édition du concert de l’apéro, on a eu le droit à une salle un peu plus grande que la dernière, c’est donc la scène du Gibus que nous avons souillé. Pour les plus VIC d’entre nous le programme était connu et mettait déjà l’eau à la bouche. Par contre, gros point noir, ni limousine, ni DeLorean, ni hélicoptère pour nous accueillir à la gare, PIRE, il a fallu prendre LE METRO !!!

En première partie, et ce n’était un secret pour personne, concert de François Corbier, plutôt bien accueilli par les connards sans gêne que sont les poditeurs de l’apéro. Après une heure de concert environ (j’ai pas compté mais ça a eu l’air de passer vite), l’ambiance était bien chaude et les gens étaient prêts à se faire violer auditivement. Big up à Monsieur Corbier, qui a assuré, et qui a pris le temps de nous dédicacer les CD qu’il nous avait vendu sans trop qu’on s’en rende compte.

Et enfin, c’est le moment, les portes de l’enfer s’ouvrent, et laissent échapper une odeur à vomir : l’équipe toute entière est sur scène ! Comme l’année dernière, le concert à débuté par plus de trois cents personnes qui chantent en choeur (enfin qui essaient) sur le rythme du générique de l’apéro. Pendant deux heures (j’ai pas compté mais ça paraissait une éternité), on a crié, chanté, dansé, sauté, pogotté, vomi même pour certains, et on a pu se reposer un peu aussi pendant les interludes du grand LTP et du Captainweb en personne ! Salomette nous a fait l’honneur de sa présence et à même donné de la voix pour son cher Lucien et Béhémoth a slammé sur le public (et s’est fait tripotter ses diaboliques testicules). Ça avait l’air très bien comme ça, mais rétrospectivement, on avait dû sérieusement picoler, parce qu’on sait tous que les chansons de l’apéro, C’EST D’LA MERDE !

Après le concert, comme d’habitude, on s’est rués sur le bar et on a bu plein d’alcool pour oublier cet enfer, et tenter de refourguer tout ça à notre subconscient pour qu’il se démerde lui-même. Ensuite, ben tout le monde s’est mis à papoter et à boire des bières, pouvant enfin approcher pour la première fois (pour certains), le corps de bête de LTP, le Captainweb, Kwakos et Manox.

Le seul vrai bémol de la soirée, c’est pour le personnel du Gibus. Autant la salle était très bien, autant au bar, ils n’ont pas vraiment assurés (certains poditeurs étaient même sobres). C’est vraiment dommage, surtout pour le prix exorbitant des consommations.

Enfin voilà, comme d’habitude quand il s’agit des IRL de l’apéro, on repart avec le ventre qui fait mal et des étoiles pleins les yeux tellement c’était bien ! Un grand merci à eux quatre pour continuer à organiser ce genre d’évènements et être aussi accessibles et adorables, un grand merci à Kwakos pour continuer à se prendre la tête avec ces concerts, un grand merci à Manox pour se travestir devant autant de monde (et mettre le feu), un grand merci à LTP pour continuer à supporter tout ça, un grand merci aux musiciens aussi, qui supportent un despotique Kwakos et qui assurent sur scène : Matthias des NRV, Laurent Doucet, Pascool et Béhémoth.

Tout ça pour vous dire, les mollusques, que j’espère pour vous (et pour moi) qu’il y en aura d’autres, que l’année prochaine faut vraiment que vous rameniez vos fesses, et que les concerts de l’apéro, SAY BON !


WP_000058

WP_000066

WP_000070

 

Allez, seeya et un grand merci à Jean Seb pour les photos !

 





Un commentaire pour “Retours d’IRL : le Barbufest et le concert de l’Apéro du Captain !”

  1. Rhôôôô !! Une photo souvenir du p’tit gris !!!

    Tu as admirablement résumé cette soirée, tout y est, j’avais l’impression d’être revenue en arrière un instant, un vrai cauchemar ;-)

    Pour le Barbufest, le do-it himself est mon crédo ^^ Sérieux, moi et un tournevis ça fait 15 et himself est pas tellement meilleur au final donc on est resté planqué ^^

    Merci !




Laissez un commentaire

«

Copyright © 2017 La vie d'une geekette - Blog propulsé par WordPress
Merci à Pascalou, mon frère chéri, et Luc pour l'hébergement !

Geekette et féminine. Comme tous les geeks, j'aime mes PC. Comme toutes les femmes, j'aime les sacs à main, les chaussures, faire le ménage, etc. Ce blog est là pour assouvir un besoin égoiste primaire qui consiste à raconter ma vie et à vous faire partager les trucs dont vous vous foutez certainement mais qui me plaisent (ou pas). J'espère au moins vous faire sourire un peu. Vous pouvez également me retrouver sur "Ouatseup", un webzine communautaire où j'officie également.


S'abonner au flux RSSRetrouvez LVDG sur twitterRetrouvez keninette sur twitter
Retrouvez la page facebook de LVDGContactez moiPosez moi des questions sur formspring



Retrouvez-moi sur Ouatseup

Ze big boum