Le costumier de Startrek, il a réussi à retrouver du boulot après ?

Et voilà encore un article pour la rubrique “Wikilike”, je vous avais prévenu hein, je suis une grande curieuse et je déteste ne pas avoir de réponse à mes questions.

 

La question du jour est donc : Le costumier de Startrek, il a réussi à retrouver du boulot après ?

En effet, comme vous le savez peut-être si vous me suivez sur twitter, en ce moment, avec un ami, on est en plein visionnage de l’intégrale de Startrek. Nous n’en sommes qu’au début, mais sil y a bien quelque chose de mythique dans Startrek, qu’on remarque dès le début, ce sont les costumes !

Pour rappel, les costumes, dans leurs bons moments ça peut donner ça :

Ceci dit, niveau ridicule, il y a aussi du niveau, parce que ça pouvait donner ça aussi :

 

Nul doute que les costumes de femmes sont en général magistraux et mettent parfaitement en valeur les formes de ces demoiselles. Ceci dit, et la seconde photo nous le prouve, parfois, le costumier, il en avait quand même un peu trop pris. Il faut bien reconnaître qu’il y avait du génie dans certains costumes, ce qui a du donner un bon gros coup de pouce à sa carrière, ma question était de savoir si ça ne l’a pas un peu désservi les costumes moins réussis. J’entend les puristes hurler d’ici (ouais j’ai de super-oreilles, et ils hurlent fort), je suis complètement consciente du fait que les costumes devaient quand même être des chef-d’oeuvres si on se base sur les critères et la mode de ces années là, ceci dit, le grand méchant, il a quand même plus l’air gay que vraiment méchant, du coup, on perd en crédibilité !

 

Bon, stop le piapia, c’est l’heure de répondre à ma question maintenant. Le costumier en question s’appellait William Ware Theiss, mais comme on est intime maintenant, je préfère l’appeller Bill Theiss. Il est décédé en 1992 à l’age de 62 ans.

 

Il a notamment officié dans :

  • Spartacus (1960, de Stanley Kubrick)
  • Harold and Maud (1971, de Hal Ashby)
  • Bound for glory (1976, de Hal Ashby)
  • Pete’s dragon (1977, de chez Walt Disney)
  • Who’ll stop the rain (1978)
  • Butch and Sundance: The Early Days (1979, de Richard Lester)
  • The Man With One Red Shoe (1985, de Stan Dragoti)
  • Heart Like a Wheel (1974, le 5e album solo de Linda Ronstadt)
  • Startrek, the next generation

 

Comme quoi, à priori, Billou (ouais je vous l’ai dis c’est mon pote maintenant) il s’en est quand même bien sorti ! Faut reconnaître, que quand on voit son talent pour habiller les nanas, c’est quand même un bon gros point positif, j’en ai encore les yeux qui saignent !

 

Il a d’ailleurs été nominé trois fois pour les “Academy Award for Costume Design” (je ne connais pas mais ça doit quand même être trop la classe quand on est costumier). Il a même une théorie dans le monde des costumiers qui porte son nom : The « Theiss Titillation Theory », qui, si j’ai bien compris, consiste à dire que le potentiel sexy d’un costume est directement proportionnel à son apparence presque accidentelle” (en anglais dans le texte, pour ceux qui sont plus doués que moi : « the degree to which a costume is considered sexy is directly proportional to how accident-prone it appears to be »). Je vais pas vous en raconter plus, car pour être honnête, je suis pas complètement certaine d’avoir tout entravé, je vous laisserai en dire plus dans les commentaires puisque vous êtes si malins !

 

 

Allez, je vous laisse tranquilles, à bientôt pour de nouvelles aventures ! Seeya !





Un commentaire pour “Le costumier de Startrek, il a réussi à retrouver du boulot après ?”

  1. Et tu remarqueras que la coiffure de la demoiselle est autant « bouffante » que le bas de ta tenue…
    Non mais, même si je suis d’accord avec toi que c’est juste « wow » comme costume, il faut admettre que c’était simplement la mode de l’époque..
    Et cela s’adapte à toutes les séries de l’époque, ou films..
    Je suis sure que dans ton entourage, quelqu’un doit avoir un vieux magazine de mode des années 60/70 et là, tu va rire ;)




Laissez un commentaire

« »

Copyright © 2017 La vie d'une geekette - Blog propulsé par WordPress
Merci à Pascalou, mon frère chéri, et Luc pour l'hébergement !

Geekette et féminine. Comme tous les geeks, j'aime mes PC. Comme toutes les femmes, j'aime les sacs à main, les chaussures, faire le ménage, etc. Ce blog est là pour assouvir un besoin égoiste primaire qui consiste à raconter ma vie et à vous faire partager les trucs dont vous vous foutez certainement mais qui me plaisent (ou pas). J'espère au moins vous faire sourire un peu. Vous pouvez également me retrouver sur "Ouatseup", un webzine communautaire où j'officie également.


S'abonner au flux RSSRetrouvez LVDG sur twitterRetrouvez keninette sur twitter
Retrouvez la page facebook de LVDGContactez moiPosez moi des questions sur formspring



Retrouvez-moi sur Ouatseup

Ze big boum