[Les choses de la vie] Le caca

Hello world !

Aujourd’hui, je lance (pas trop loin) une nouvelle série de posts. Et oui, c’est décidé, je vous apprend la vie les mollusques ! Et quand on veut apprendre la vie à quelqu’un, surtout à un lectorat aussi attardé que le miens, il faut parler de choses qu’on connait, donc aujourd’hui, je vous parle du caca !

Le caca, say quoi ?

Si vous demandez à Wikipedia (parce que je vous rappelle que Google, say le mal), il vous dira ça :

« Le caca, un nom familier donné aux excréments, dont dérivent caca boudin (ou caca bouda) et caca prout, des expressions enfantines »(true story).

Ah, et il vous dira ça aussi, mais ça n’a rien à voir en fait :

« Explosion de Caca, un groupe de rock suisse-romand de la fin des années 1990″.

Voilà, maintenant qu’on a fait un vrai travail de recherche approfondi, on peut commencer à en parler. Alors le caca, comme le dit si bien wikipedia, c’est le résultat de la digestion des aliments que vous bourrez tels de gros sales dans vos bouches et que vous ne prenez même pas la peine de mâcher.  Une fois que la salive à fait son boulot, elle laisse la place aux sucs gastriques et aux intestins qui finiront le boulot. A la sortie de vos intestins, se trouve votre rectum (couramment appelé « boite à caca » par les plus grands scientifiques du monde) et bien-sûr votre anus. Voilà, maintenant que vous savez exactement ce que c’est que le caca, on peut commencer à faire leur race aux idées reçues, parce que croyez-moi, le caca, say fun !

1. Le caca, say moche, ça pue et ça sert à rien (Heil!) !

Première erreur les mollusques, le caca, c’est pas forcément moche, il y en a même de toutes les couleurs. Il y a bien-sûr le caca brun, normal quoi, celui que vous connaissez tous. Mais il y a aussi du caca jaune, vert, noir, blanc. En fait, quand on y réfléchit, on pourrait presque faire un arc en ciel de caca tellement il y a de couleurs. Bon, ok, ça voudra aussi dire qu’il nous faudra récupérer une bonne bande de dégénérés agonisants, parce que non seulement il faut être très con pour faire un arc en ciel en caca, mais en plus, quand il change de couleur à ce point là, en général, c’est pas vraiment bon signe. Et oui, parce que pour vous, le caca, c’est juste un truc que vous faites de temps en temps et qui sort de vos fesses, sans forcément vous laisser indemne, mais en fait, le caca, ça peut apprendre plein de trucs !

Par exemple, le caca noir, en général, il ne sent vraiment, mais alors vraiment pas bon ! En même temps c’est normal puisqu’à priori c’est signe que vous êtes en train de vous vider de votre sang et qu’il y a de fortes chances pour que vous décédiez lentement et particulièrement salement dans les heures qui suivent. Le caca jaune, c’est comme le caca orange. En fait, il passe du jaune au orange, plus il devient foncé, plus je vous conseillerais d’arrêter de picoler bande de gros alcooliques, c’est quand même signe que vous avez mis une bonne raclée à votre foie. Pour le caca vert, aussi appelé caca d’oie, il faut en général vous en prendre à votre thyroïde, ou à votre diabète. Trop de légumes verts aussi, mais ça j’en doute fortement venant de vous. Et passons au dernier (le meilleur), le caca blanc. Je l’aime bien celui-là, le blanc c’est pur, c’est comme ça qu’on se marie, et surtout, c’est classe sur un iPhone. D’ailleurs, le caca blanc, pour le reste de l’article, on va l’appeler le iCaca. Donc, le iCaca, en général, il essaie surtout de vous dire que vous feriez mieux de bouger votre gros cul de geek de votre chaise et de vous rendre aux urgences les plus proches, puisqu’à priori, si votre caca est vraiment un iCaca, votre pancréas a pris vraiment, mais alors vraiment très très cher.

D’ailleurs, dans l’épisode musical de scrubs (pas question que je me fasse chier à chercher la saison et l’épisode, vous aviez qu’à suivre), ils sont d’accord avec moi :

The video cannot be shown at the moment. Please try again later.

2. Le caca, c’est tabou (on en viendra tous à bout).

Aaaaah les coincés du caca, c’est marrant. Personnellement, du caca, au boulot, j’en vois tous les jours alors tabou, non pas vraiment. Ce qui est rigolo, c’est que nous, même si on est en train de manger un boudin ou une bonne vieille mousse au chocolat (ou chocolat blanc pour le iCaca), ben on en a un peu rien à foutre qu’on nous parle de caca. Sérieusement, les coincés du caca, va falloir prendre sur vous, parce que si ça continue comme ça, on aura plus le droit de se moucher à Noël sous prétexte que vous êtes en train de manger des huîtres. Et puis d’abord, c’est pas moi qui avale un molard encore gesticulant.

Donc, le caca, c’est pas tabou, loin de là. Alors oui, gamins, vos parents vous disaient « touche pas say caca », mais je vous rappelle quand même qu’il y a quelques dizaines d’années, on apprenait aux ados que la masturbation ça pouvait tuer, vu le nombre de branleurs qui passent ici tous les jours, j’en doute.

3. Si on ne fait pas caca, on explose.

Faux. Techniquement, on implose. Les intestins pètent, du coup le caca se répand dans le péritoine, ça fait une péritonite. Si on est un gros manche et qu’on ne va pas à l’hôpital, ou qu’on tombe sur un médecin plus concentré sur la visite dans la boite à caca qu’il va faire à son infirmière favorite que sur l’énorme boite à caca sur pattes que vous êtes devenus, il y a quand même de fortes chances pour que ça vire en septicémie et que vous alliez faire coucou à Saint Pierre. Bon rassurez-vous, il y a des signes précurseurs hein : déjà, le fait de pas avoir fait caca pendant une bonne semaine, à la base, ça devrait vous inquiéter. Sinon, si vraiment vous ne sentez rien venir, vous allez vous mettre à ne plus avoir faim, à vomir, à avoir un putain de mal de bide, et dans les cas les plus poussés, à vomir votre caca (ben quoi, c’est intelligent le caca, il sait bien qu’il faut qu’il sorte, alors si il faut, il n’hésite pas à prendre la sortie de secours). Cependant, et là soyez très attentifs les mollusques, si jamais il vous arrive de vomir votre caca, évitez quand même d’avaler de travers en même temps, le caca dans les poumons, ce n’est pas vraiment recommandé.

Voilà, c’était une chose de la vie. Peut-être qu’un jour de vous parlerai d’autre chose. Si vous voulez en savoir plus sur votre caca, vous pouvez aller ici. Seeya !

Ah et euh, spéciale cassdédi à Zebourox, si tu passes par là mec, caca rulez !

 





2 commentaires pour “[Les choses de la vie] Le caca”

  1. Mais … mais … oO

    —— SHOCKING !!! ——



  2. chaque jour, je lis des quotes au hasard sur DansTonChat aujourd’hui j’ai eu droit à une quote superbe sur le nombre de caca qu’il faut pour recouvrir la France http://danstonchat.com/9911.html

    sinon article passionnant, sur un sujet très passionnant




Laissez un commentaire

« »

Copyright © 2018 La vie d'une geekette - Blog propulsé par WordPress
Merci à Pascalou, mon frère chéri, et Luc pour l'hébergement !

Geekette et féminine. Comme tous les geeks, j'aime mes PC. Comme toutes les femmes, j'aime les sacs à main, les chaussures, faire le ménage, etc. Ce blog est là pour assouvir un besoin égoiste primaire qui consiste à raconter ma vie et à vous faire partager les trucs dont vous vous foutez certainement mais qui me plaisent (ou pas). J'espère au moins vous faire sourire un peu. Vous pouvez également me retrouver sur "Ouatseup", un webzine communautaire où j'officie également.


S'abonner au flux RSSRetrouvez LVDG sur twitterRetrouvez keninette sur twitter
Retrouvez la page facebook de LVDGContactez moiPosez moi des questions sur formspring



Retrouvez-moi sur Ouatseup

Ze big boum