GOTD – Le cHTeMeLe

Hello world !

Comme je suis la cent cinquante septième chanceuse à avoir reçu le cHTeMeLe, et que j’ai pu y jouer avec des potos et quelques bières, j’ai décidé de vous faire un petit retour (et c’est de la balle, j’annonce). Pour les abrutis qui ne savent pas ce que c’est, vous n’avez qu’à aller voir ici, vu que j’en ai déjà parlé !

1. La boite et le plateau de jeu

Dès l’ouverture du colis, première bonne nouvelle : la boite étant relativement petite (environ les dimensions d’une carte postale pour une épaisseur d’à peu près quatre centimètres), vous allez pouvoir l’emmener chez tous vos amis et les faire goûter aux joies du HTML ! Ca vous évitera aussi de perdre la moitié de votre journée à la Poste, puisqu’il rentre dans la boite aux lettres ! Youpi (un jour je vous parlerai de ma haine pour le service colis de la Poste villeurbannaise) ! La seconde bonne nouvelle, c’est que c’est beau ! Non seulement Pascal Mabille a plutôt bien bossé le design (ce n’est pas une surprise puisque nous avions déjà vu pas mal de visuels), mais la qualité de la boite et des cartes de jeu est vraiment là, et met parfaitement en valeur son boulot.

Un seul petit bémol dans tout ça : la qualité des planches « navigateurs » qui est loin d’être déplorable rassurez-vous, mais un tout petit peu en dessous de celle des cartes, ceci dit, elles n’ont pas besoin d’être aussi résistantes que les cartes qui sont manipulées en permanence.

 

2. L’expérience de jeu pour une initiée

Après une rapide lecture des règles, je suis prète à partir. Mis à part les cartes spéciales pour pourrir vos potes ou vous défendre contre leurs stupides tentatives de vous descendre, pas grand chose à retenir que je ne connaisse pas déjà. Tant mieux, j’vais pouvoir leur en mettre plein la tête. Ah merde, j’ai pas de balise ouvrante. Et re-merde, il a fermé la balise que je visais, quel vil fifrelin ! Euh, elle fait quoi cette carte là déjà ? Passe les règles chéri !

Bon en résumé, quand on connait un minimum le HTML, le jeu est très instinctif, le placement des cartes se fait rapidement, on sait directement ce que ça va donner. Mais c’est sans compter sur le niveau de puterie de vos potes. Et ouais, parce que comme je l’ai rapidement signalé au dessus, si vous avez de la grosse moule comme notre Mofo à nous, et une bonne grosse dose de vice, vous allez piocher la quasi-totalité des cartes destinées à mettre la misère à vos ennemis. Bon, il y a des cartes pour se défendre aussi, mais contre un Mofo enragé, on ne peut rien faire (je vous le prêterai un jour, si vous voulez jouer avec lui, il est gentil et il a un rire marrant). Donc, même pour les initiés, on se marre, on élabore des stratégies, des alliances, Mofo, c’est l’homme à abattre, quoi qu’il en coute !  Il ne s’agit donc pas simplement d’étaler des cartes sur la table, le jeu laisse une vraie place à la manigance et aux sombres stratagèmes, après tout, c’est un jeu presque collaboratif !

 

3. Et du côté des noobies alors ?

Et bien du côté du newbie, la prise en main est un peu plus longue. Et oui, avant de se lancer, il faut déjà se familiariser avec les règles, comme tout le monde, mais aussi et surtout avec les notions de balises, d’attributs, etc…

Mais rassurez-vous, le cHTeMeLe se veut être un jeu (presque) éducatif, du coup tout est prévu pour vous, pauvres petits mollusques débutants ! Allez, le mieux, c’est encore de se lancer !

C’est donc parti pour toi aussi petit noobie, au début tu galères un peu, tu ne sais pas trop comment poser tes cartes, heureusement, une fois que tu as découvert qu’il y avait une aide à la pose des cartes (youpiiiiiii) et que tu as compris comment elle fonctionnait (temps nécéssaire : environ 30 secondes pour un mec ayant un QI équivalent à un lapin crétin), tu galères beaucoup moins et surprise, pour toi aussi, poser les cartes devient presque intuitif. Bien-sûr, tu fais encore quelques conneries, mais tu t’en fous, Bapt est là pour t’aider un peu, et au final, il ne te dira rien de plus que ce qui figure déjà dans les règles du jeu.

Bon, poser des cartes, c’est bien beau, mais encore faut-il savoir à quoi elles correspondent si on veut vraiment se placer dans un jeu (presque) éducatif. Pas de soucis, Babozor a même prévu une page pour vous expliquer à quoi correspondent les cartes que vous avez en main.

Au final, avec tout ce qui est mis à votre disposition, ça devient rapidement sympa, même pour un pauvre petit noobie sans défense, et en plus, vous vous endormirez un peu moins bêtes ! Après une petite partie de rôdage, tout le monde a bien compris le principe et commence à vraiment se marrer. D’ailleurs, si un certain Melkor le puissant, developpeur web de métier, n’avait pas été là, c’est Mofo le noobie et sa chance plutôt douteuse qui nous aurait mis une sacrée patée !

 

4. Bon alors, je l’achète ?

Ben bien-sûr que tu cours l’acheter abruti, tu aurais dû le faire il y a un moment déjà ! Si jamais tu veux te rattraper, tu peux toujours te rendre sur le shop du Barbu et l’obtenir pour 26€ seulement (frais de port inclus, Môssieur).

 

Nota Bene : malgré ma grande sympathie pour ce projet et ses créateurs, j’ai essayé d’être la plus objective possible pour la rédaction de cet article. Il faut reconnaître que ce jeu a vraiment été réfléchi et conçu de manière très intelligente.

J’en profite également pour dire un grand merci à mon chéri, à Bapt (aka Melkor le puissant) et au vicieux Shadymofo pour les bières, la soirée et pour être venu tester avec moi le cHTeMeLe. Des bisous.

Allez, enjoy et seeya les mollusques !






Laissez un commentaire

« »

Copyright © 2021 La vie d'une geekette - Blog propulsé par WordPress
Merci à Pascalou, mon frère chéri, et Luc pour l'hébergement !

Geekette et féminine. Comme tous les geeks, j'aime mes PC. Comme toutes les femmes, j'aime les sacs à main, les chaussures, faire le ménage, etc. Ce blog est là pour assouvir un besoin égoiste primaire qui consiste à raconter ma vie et à vous faire partager les trucs dont vous vous foutez certainement mais qui me plaisent (ou pas). J'espère au moins vous faire sourire un peu. Vous pouvez également me retrouver sur "Ouatseup", un webzine communautaire où j'officie également.


S'abonner au flux RSSRetrouvez LVDG sur twitterRetrouvez keninette sur twitter
Retrouvez la page facebook de LVDGContactez moiPosez moi des questions sur formspring



Retrouvez-moi sur Ouatseup

Ze big boum